top of page

 

Un retour en salle réussi pour

la 9e édition du Phoque OFF





Crédit: Léo Moffet / ecoutedonc.ca

Crédit: Maelle Ménard / ecoutedonc.ca

Québec, le 20 février 2023 - Produit par l'organisme Centrale Alternative et présenté par SiriusXM, le festival de musique alternative Le Phoque OFF bat des records pour sa neuvième édition qui s’est terminée samedi soir après 9 jours de festivités. L’équipe se réjouit de ce succès et tient à remercier le public, les artistes et les gens du milieu musical pour leur participation à cet événement, tous réunis du 10 au 18 février dernier, dans le froid de ce mois de février. La qualité de la programmation a eu raison d’elle-même, les spectateurs ainsi que les artisans de toute l’industrie musicale ont pu profiter de moments musicaux de qualité, à la fois uniques et mémorables. L’équipe du Phoque OFF est fière de faire découvrir les talents locaux et émergents, tout en s’impliquant dans la collectivité. Le Phoque OFF travaille déjà sur l’idéalisation d’une 10e édition fulgurante, en février 2024.

Achalandage record

Cette année, Le Phoque OFF bat des records d’achalandage, signe du succès de cette édition. Au total, près de 4000 participations ont été comptabilisées, une augmentation de 20 % comparativement à 2020, la dernière édition du Phoque OFF en personne avant les fermetures causées par la pandémie. La programmation éclectique de tous genres musicaux confondus proposait des artistes de renoms tels que METZ, Fuudge, Jonathan Personne, Mantisse, Milanku, Yoo Doo Right, Velours Velours, Sheenah Ko et plus encore, tous présentés dans une douzaine de salles de la ville de Québec.







Crédit: Adrien Le Toux / ecoutedonc.ca

Crédit: Charline Clavier / ecoutedonc.ca

Crédit: Lea Ly Roussel / ecoutedonc.ca

Des salles pleines à craquer

Plusieurs spectacles du volet festival affichaient « complet » après seulement quelques jours de la mise en ligne de la billetterie. Le 11 février, Le Pantoum et l’Anti Bar & Spectacles étaient pleins à craquer en accueillant le renommé groupe METZ avec Fuudge en première partie, puis Velours Velours et ses invités lors de son Bal en Bleu. Les spectacles de Milanku et de Jessica Moss ainsi que de Yoo Doo Right et Gus Englehorn affichaient également pleine capacité le soir de l’événement. Avec grande surprise, même le volet vitrines, tard en fin de soirée, du dimanche au mercredi, a vu ses salles atteindre leur pleine capacité. Le bar La Cuisine qui accueillait les « afters » festifs et dansants à la toute fin des soirées du festival a également connu un achalandage frappant, même durant les jours de semaine.








Crédit: Courtoisie / ecoutedonc.ca

Crédit: Léo Moffet / ecoutedonc.ca

Crédit: Léo Moffet / ecoutedonc.ca

Des artistes attendus

Le Phoque OFF a également développé un système d’accès au grand public pour son volet vitrines. Le résultat : des salles bondées de fans et de professionnel·les en musique festoyant devant des artistes de la programmation qui ont généreusement présenté en primeur du nouveau matériel. Cette maille émergente fait de plus en plus écho au grand public! Notamment, VioleTT Pi a rempli la salle du District Saint-Joseph avec plusieurs impatients d’entendre le nouveau matériel qu’il présentera ce printemps. Même son de cloche du côté d’artistes tels que Renard Blanc, Atsuko Chiba et Milanku. La soirée de l’étiquette Popopavec les artistes comme Ping Pong Go, Doodoodoo et Patche a réuni les passionnés de musique expérimentale à l’Anti Bar & Spectacles, rempli pour cette prestation. Les artistes signés sous l’étiquette Bonbonbon comme Arielle Soucy, Allô Fantôme, Vanille et Totalement Sublime ont, quant à eux, comblé le Pantoum, idem pour ceux de la nouvelle étiquette de Québec Dure Vie.

« Après 3 ans, nous revenions enfin en personne pour cette neuvième édition. En 9 jours de découvertes et de merveilleuses rencontres, je peux affirmer avec certitude que cette édition du festival a excédé toutes nos attentes et qu’elle est de loin notre plus grandiose édition à ce jour! Nous avons été témoins de la soif de vivre d’une nouvelle génération de consommateurs·rices de spectacles et de la montée d’un tout nouvel écosystème professionnel dans le milieu musical. C'est franchement émouvant et inspirant puisque c’est la mission que nous nous étions donnée au premier jour de ce projet déjanté, quelque part au printemps 2014. Cette année, avec un retour après la pandémie, c’est particulièrement frappant de constater toute notre évolution, la preuve est maintenant faite qu’il est encore possible d’oser et d’être à l’avant-garde! C’est le cœur et la tête remplis de moments d’extase et d’idées nouvelles qu’on vous prépare maintenant les grandes célébrations du dixième festival Le Phoque OFF. C’est donc un rendez-vous en février 2024 pour encore plus d’expériences, de fun et de découvertes! »

- Patrick Labbé, cofondateur du festival Le Phoque OFF







Crédit: Carbo / ecoutedonc.ca

Crédit: Carbo / ecoutedonc.ca

Crédit: Mathieu Breton / ecoutedonc.ca

De nouveaux horizons musicaux pour la programmation et une ambiance 100 % inclusive

Le Phoque OFF a commencé avec une ADN purement émergente afin d’aider la scène indépendante à se faire voir et entendre par l’industrie de la musique. Depuis cette année, la mission de l’événement reste la même, mais le volet festival s’est agrandi et accueille plus d’artistes internationaux de renom. Par exemple, l’artiste Felukah, encore peu connue au Québec, a livré un spectacle hors du commun avec son « self love and positive vibe » tout en planant sur sa néo-soul. Connue pour avoir travaillé sur la musique pour la coupe mondiale de soccer FIFA au niveau international, son passage à Québec n’en laissera aucun indifférent. Parions qu’elle se retrouvera prochainement sur les plus grandes scènes du Québec et à travers le monde. Juste avant, LAROIE nous enjolivait avec sa divine voix et son énergie indomptable.

Pour la première fois, Le Phoque OFF organisait une soirée électronique avec quatre artistes féminines issues de différents collectifs, venues directement de la Belgique pour orchestrer un set dynamique dans la ville de Québec. Une première pour la Capitale et le festival. Le chemin étant fait, ce dernier risque de reprendre l’idée pour la développer davantage.

Fait à noter, la programmation offerte cette année faisait grandement place aux femmes sur scène et à des artistes de musique du monde. On n’a qu’à penser à Yocto, Winterglow, Soleil Launière, Carlyn, Emmy Rouge, Samuele, Sasha Cay, Sara-Danielle, Maryze, Beny Esguerra & New Tradition Music et tellement d’autres. Aussi, des artistes d’une rare originalité, arrivant d’Europe tels que YMNK ont offert aux spectateurs·rices une prestation dont on se souviendra longtemps. La qualité musicale en plus de l’achalandage étaient au rendez-vous.







​​Crédit: Mathieu Breton / ecoutedonc.ca

Crédit: Mathieu Breton / ecoutedonc.ca

Crédit: Mathieu Breton / ecoutedonc.ca





​​Crédit: Maude Bond / ecoutedonc.ca

​​Crédit: Courtoisie / ecoutedonc.ca

Le Volet PRO

Avec près de 750 accréditations de professionnels au volet PRO du Phoque OFF, il est significatif de dire que cette édition fut une réelle réussite. Au total, 16 activités de professionnalisation ont été mises sur pied : rencontres internationales, 5 à 7 de réseautage dont un qui comportait le lancement de la plateforme MTL Women in Music, une table ronde inspirée de la campagne de sensibilisation française #TuJouesBienPourUneFille, les fameux panels Messe Basse présenté par lepointdevente.com sur plusieurs sujets d’actualité concernant le développement de projets musicaux dont le potentiel de la nuit sur la santé économique et culturelle d’une ville, une consultation entre la SODEC et les salles indépendantes du Québec, l’enregistrement du balado «Le répondeur de l’industrie musicale» axé sur le sujet de la synchronisation de la musique et plus de 60 vitrines musicales. Les salles indépendantes ainsi que les artisans œuvrant dans le secteur émergent ont pu se faire entendre, partager leurs expériences et se rencontrer lors de ce volet PRO qui incluait cette année, plusieurs invités parmi les plus importants programmateurs ou tourneurs du vieux continent. De plus, la plupart des activités de professionnalisation étaient à pleine capacité.





​​​Crédit: Courtoisie / ecoutedonc.ca

​​Crédit: Courtoisie / ecoutedonc.ca

Le festival déjanté Le Phoque OFF vous invite à venir souligner son 10e événement,

au mois de février 2024, dans la ville de Québec!


- 30 -

 

Source :

Le Phoque OFF


Demandes médias :

MATHIEU LATOUR | Gestionnaire de compte et attaché de presse, annexe

mathieu@annexe.media | +1 450 544 1332

Opmerkingen


bottom of page