Maitreyi Ramakrishnan, Bob Cole, Rassi Nashalik, Vince Commisso et John Galway parmi les lauréat.e.s des Prix spéciaux 2022
de l’Académie canadienne


Kayla Grey, Kathleen Newman-Bremang et Amanda Parris sont les premières lauréates du Prix de l’agent.e de changement.


Toronto, le 18 janvier 2022 - L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (l’Académie canadienne) a annoncé aujourd’hui la liste complète des huit lauréat.e.s des Prix spéciaux 2022, dont les gagnantes du tout nouveau Prix de l’agent.e de changement. Les Prix spéciaux seront présentés lors de la Semaine du Canada à l’écran, qui doit se tenir du 4 au 10 avril 2022.


Inauguré cette année, le Prix de l’agent.e de changement reconnaît et honore les personnes de l’industrie audiovisuelle canadienne qui utilisent leur voix et leur plateforme pour dénoncer le racisme et la discrimination systémiques, qui soutiennent et mettent en valeur la parole des militant.e.s antiracistes, et qui visent des transformations structurelles dans les organismes médiatiques canadiens au profit de l’équité et de l’inclusion.

« C’est avec un immense plaisir que nous décernons cette année les Prix spéciaux à huit lauréat.e.s dont le travail a eu un impact profond et durable sur le paysage canadien des médias de l’écran », a déclaré John Young, président de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision. « Nous nous réjouissons également de lancer le Prix de l’agent.e de changement, qui démontre la volonté affirmée de l’Académie canadienne d’encourager la diversité, l’équité et l’inclusion, et qui pour sa première année est remis à trois femmes qui se sont battues face à l’adversité pour faire changer les choses. Nous avons hâte de célébrer ces lauréat.e.s de prestige lors de la Semaine du Canada à l’écran 2022. »


Les lauréat.e.s des Prix spéciaux 2022 de l’Académie canadienne sont :


Le Prix de l’agent.e de changement est remis à Kayla Grey, Kathleen Newman-Bremang et Amanda Parris.

Kayla Grey est l’animatrice et la coproductrice déléguée de The Shift with Kayla Grey Powered by Dell XPS, sur TSN. Elle apparaît régulièrement comme présentatrice sur SportsCentre et comme commentatrice sur le terrain pour la couverture en direct des Raptors de Toronto sur TSN. Kayla Grey a couvert pour TSN l’exploit historique des Raptors de Toronto lors des finales de la NBA en 2019. Elle a également participé à l’émission préférée des fans sur CTV, The Amazing Race Canada, à titre de correspondante officielle pour The Amazing Race Canada: Ride Along. En 2019, elle s’est vu remettre le Prix du public par le magazine ByBlacks dans la catégorie personnalité de la télévision. Elle a aussi fait partie de la liste des femmes de l’année dans Châtelaine en 2020, a été nommée l’une des femmes extraordinaires de 2020 par Refinery29 et a été sacrée « Femme de l’année » par Post City Magazine. Enfin, Women of Influence l’a nommée l’une des 25 femmes d’influence du Canada en 2021. Diplômée du College of Sports Media (Collège des médias sportifs) de Toronto, Kayla Grey a commencé sa carrière dans la radiotélévision en tant qu’analyste de la Ligue canadienne de hockey féminin et de divers sports universitaires. Elle déménage ensuite à Winnipeg pour travailler comme journaliste en radiodiffusion numérique pour Global News, puis à Prince Rupert, en Colombie-Britannique, comme reporter principale aux nouvelles de CFTK-TV. Elle retourne alors en 2015 dans sa ville natale de Toronto pour travailler à TSN comme présentatrice d’actualités en direct à TSN Radio 1050. En 2018, quand elle fait ses débuts à SportsCentre, elle devient la première femme noire à animer une émission télévisée consacrée aux sports majeurs.

Kathleen Newman-Bremang est une écrivaine, rédactrice et productrice qui vit à Toronto. Ses textes ont été publiés dans des magazines tels que Refinery29, ELLE, Cosmopolitan, Lainey Gossip, Corduroy Magazine, The Toronto Star et The Kit. Elle a été pendant six saisons la vedette et la productrice du divertissement de The Social, le talk-show diffusé en journée le plus populaire au Canada. Elle a également contribué à de nombreuses productions de prestige comme eTalk: Live at the Oscars, et cocréé la série originale de Crave, Cravings: The Aftershow. Elle est actuellement directrice adjointe du contenu mondial à Refinery29 Unbothered, une communauté de discussion créée pour et par des femmes noires. À Unbothered, elle supervise le contenu issu du Royaume-Uni, des États-Unis et du Canada et écrit sur la culture populaire, les questions de race, le féminisme et l’intersection de ces trois thèmes, tout en encourageant d’autres écrivaines noires à faire de même. Son article « For Black Women In Media, A Dream Job Is A Myth » a été finaliste d’un Prix du magazine canadien. Sa chronique What’s Good a mis en vedette plusieurs créateur.trice.s de couleur canadien.ne.s, leurs séries et leurs films. Kathleen Newman-Bremang a mis en valeur des vedettes comme Maitreyi Ramakrishnan, Fefe Dobson, Angela Bassett, Issa Rae, Yara Shahidi et Joshua Jackson. Elle a fait progresser les conversations sur la représentation à la télévision canadienne, l’imputabilité dans les médias canadiens et l’importance d’embaucher des créateur.trice.s noir.e.s et autochtones derrière la caméra des productions cinématographiques et télévisuelles. Elle est la coanimatrice du populaire balado de R29 Unbothered, Go Off, Sis, sert de mentore aux journalistes canadien.ne.s de couleur, et agit souvent à titre de commentatrice culturelle pour différents programmes nationaux de CBC et CTV. Elle a remporté en 2021 le premier concours de Canada Listens, à CBC, où elle a défendu l’album phare de Kardinal Offishall, Quest for Fire: Firestarter, Vol. 1, et où elle a réclamé plus d’inclusion dans les plateformes musicales au Canada.

Amanda Parris est une dramaturge, chroniqueuse et animatrice de télévision et de radio qui a reçu de nombreux prix. Elle a animé la série primée CBC Arts: Exhibitionists de 2015 à 2020. Il s’agissait à l’époque de la seule émission télévisée consacrée aux artistes canadien.ne.s de toutes disciplines. Elle a aussi créé pour CBC Arts la chronique primée Black Light, qui met en valeur l’art et la culture populaire issus des personnes noires, tout en retraçant leur histoire et en proposant leur analyse critique. Sa première pièce de théâtre, Other Side of the Game (2019), a gagné le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie théâtre et est aujourd’hui enseignée partout au Canada. Sa pièce de théâtre la plus récente, The Death News (2020), a fait partie de 21 Black Futures, le projet visionnaire du Obsidian Theatre. Elle a également réalisé un premier film en 2021, le court métrage primé The Death Doula. Amanda a été nommée l’une des 40 personnes les plus importantes de la Grenade de moins de 40 ans. PostCity l’a sacrée l’une des femmes les plus inspirantes de Toronto, le magazine NOW l’a couronnée « héroïne locale du cinéma torontois », et AfroGlobal Television lui a remis le Prix de la star montante. CBC Gem diffusera en 2022 sa série de fiction en format numérique, Revenge of the Black Best Friend, qui suit une gourou de « croissance personnelle » dont l’étonnante mission consiste à dénoncer la manière dont l’industrie du divertissement intègre des personnages noirs uniquement pour la forme.


Présenté par MADE | NOUS, le prix Radius, qui honore un.e Canadien.ne dont le travail rayonne à l’international, est décerné à Maitreyi Ramakrishnan.

Maitreyi Ramakrishnan a fait partie en 2021 de la liste TIME100 Next, qui rassemble chaque année 100 personnes qui influencent l’avenir de leur secteur et qui définissent la prochaine génération de leaders. L’une des meilleures actrices de 2020 selon le New York Times et ambassadrice de Plan International Canada, elle a gagné les cœurs et les esprits d’un public international. Son talent naturel pour le jeu et la comédie a été révélé par son interprétation de Devi Vishwakumar, dans la série à succès Never Have I Ever de Mindy Kaling. Elle a captivé les publics partout dans le monde avec sa capacité à se prêter tout autant au drame déchirant qu’à la comédie au rythme effréné. Son jeu polyvalent a été salué par les prix Gracie en 2021, qui lui ont remis le Prix de la révélation féminine dans une comédie. De plus, elle a récemment été couronnée par les Annual Asian American Awards 2021 (Prix annuels pour les Américains d’origine asiatique) en tant que révélation en télévision, et elle a obtenu une nomination aux Independent Spirit Awards dans la catégorie de la meilleure actrice dans une nouvelle série de fiction. En 2022, Maitreyi Ramakrishnan donnera sa voix au personnage de Priya dans le dessin animé Turning Red de Pixar. Elle tourne actuellement la troisième saison de Never Have I Ever.


Pour une carrière exceptionnelle ayant eu un impact significatif sur l’industrie audiovisuelle au Canada ou à l’étranger, le Prix pour l’ensemble d’une carrière est remis à Bob Cole.


Bob Cole, icône canadienne et commentateur admis au Temple de la renommée du hockey, captive depuis plus de 50 ans les spectateurs et spectatrices de hockey avec sa voix électrisante. Il s’est joint à Sportsnet en juin 2014, où il a commenté les matchs tous les samedis pour Hockey Night in Canada, ainsi que les séries éliminatoires de la coupe Stanley, jusqu’à son départ à la retraite en 2019. Gagnant d’un prix Gemini, Bob Cole a commencé sa carrière de commentateur en 1954 à Saint-Jean de Terre-Neuve, en tant qu’animateur sur la chaîne de radio VOCM. Il s’est ensuite joint à CBC en 1969 à titre de commentateur radio de Hockey Night in Canada, avant de passer à la version télévisée de l’émission en 1973. À la suite du départ à la retraite de Foster Hewitt, il est devenu la voix des Maple Leafs de Toronto et des Canadiens de Montréal à Hockey Night in Canada. Au cours de sa brillante carrière, il a été commentateur radio de la Série du siècle de 1972, ainsi que commentateur principal de hockey pour les Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, où le Canada a battu les États-Unis lors du match de hockey masculin pour la médaille d’or. Après son admission au Temple de la renommée du hockey en 1996, il s’est vu remettre la même année le Foster Hewitt Memorial Award (Prix commémoratif Foster Hewitt) pour l’excellence en radiodiffusion de hockey. Il a obtenu neuf nominations aux prix Gemini et a remporté en 2007 celui du meilleur commentateur sportif.

Le prix Gordon Sinclair du journalisme parlé est décerné à Rassi Nashalik pour sa carrière exceptionnelle en journalisme parlé.

Rassi Nashalik est une personnalité médiatique inuite qui a récemment pris sa retraite. Elle a grandi dans un petit camp éloigné appelé Sauniqturaajuk, dans la région de Pangnirtung, au Nunavut, et vit actuellement à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. Jusqu’à son départ à la retraite en 2014, elle a animé sur CBC North Igalaaq, le premier journal télévisé quotidien en inuktitut destiné principalement aux publics du nord du Canada. Au cours de ses 19 années à CBC, Rassi Nashalik a beaucoup voyagé à travers le Nord canadien pour couvrir des célébrations importantes telles que la création du Nunavut, la première élection au Nunavut, les Jeux d’hiver de l’Arctique et les Jeux du Canada. En 2003, elle a reçu un Prix de la télévision anglophone pour son émission télévisée d’une heure, Living Hope, sur le suicide dans le Nord. En 2021, elle devient la première femme inuite admise au Temple de la renommée de CBC News. Avant son travail à CBC, elle a travaillé comme gestionnaire de la section inuktitut du Bureau des langues au gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. Elle a aussi été interprète à Arctic Co-operatives Federation Limited et représentante en santé communautaire à Pangnirtung. Bénévole de toute une vie, Rassi Nashalik a été Aînée conseillère pour la mise en scène de l’installation Walking With Our Sisters à Yellowknife, qui honore les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Elle a aussi siégé au conseil d’administration du YWCA de Yellowknife de 2013 à 2019 et, depuis trois ans, elle est membre du comité consultatif autochtone du commandant de la Division G de la GRC, afin de donner une perspective autochtone sur la police dans le Nord et de prodiguer des conseils sur la réconciliation. En 2018, Rassi Nashalik a eu l’honneur d’être l’une des Aînées à allumer le kudlik cérémoniel dans le cadre de l’Enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA) dans le Nord. Elle a aussi participé à un rassemblement pour les femmes inuites disparues visant à examiner les recommandations du rapport final de l’ENFFADA. Rassi Nashalik est aujourd’hui Aînée et gardienne du savoir en résidence à l’École de santé publique de l’Université d’Alberta, où elle sert de liaison avec les étudiant.e.s du Nord et de lien avec la culture et les traditions inuites.


Le prix Hommage du conseil d’administration de l’Académie est remis à Vince Commisso et John Galway pour leur apport extraordinaire à la croissance de l’industrie audiovisuelle canadienne.


Vince Commisso est président et chef de la direction de 9 Story Media Group, l’une des principales compagnies de création, de production et de distribution de contenu de qualité pour les jeunes publics partout dans le monde. Avec des divisions à Toronto, New York, Dublin et Bali, la grande famille 9 Story a produit des milliers d’épisodes d’émissions de premier ordre destinées aux enfants et à la famille. Vince Commisso a commencé sa carrière en 1992 dans la société Nelvana, où il a gravi les échelons jusqu’à devenir superviseur de la production et obtenir une nomination aux prix Emmy et deux nominations aux prix Gemini. En 2002, il cofonde 9 Story Entertainment, une compagnie de production de dessins animés qui utilise des technologies de pointe pour concevoir et produire d’excellentes animations pour enfants au succès international. Après avoir gagné un prix Emmy avec sa toute première émission, Pit et le vaste monde (Peep and the Big Wide World), le groupe 9 Story a remporté de nombreuses autres distinctions, dont 17 prix Emmy et deux nominations aux Oscars.


Détenteur d’un MBA, John Galway a mené une carrière qui s’étend des festivals de films au développement, à la production et au financement dans les secteurs du cinéma et de la télévision. Après avoir occupé des postes de direction à TIFF, à Ontario Créatif, au Fonds des médias du Canada et à Téléfilm Canada, John devient président et membre du conseil d’administration du Fonds Harold Greenberg. En tant que président, il est responsable de la gestion stratégique et financière de l’organisme, ainsi que des relations entre l’industrie et le conseil d’administration. Pendant son mandat au Fonds, il supervise des investissements de plus de 40 millions de dollars et contribue au développement de plus de 1 500 projets de longs métrages. En plus des programmes principaux de développement et de production de longs métrages, John Galway supervise les partenariats avec les festivals de films, les laboratoires de scénarisation et les initiatives de promotion cinématographique, ainsi que le soutien aux projets de documentaires et de courts métrages. En 2021, il fonde Corrib Entertainment, dont la mission est de développer et de produire des propriétés intellectuelles en fiction et en documentaire, et d’offrir de la consultation sur des projets dans le secteur du cinéma. Il est le cofondateur et le directeur général du Toronto Irish Film Festival. Il a mis en œuvre des délégations de producteur.trice.s au Festival du film de Jérusalem (grâce à des partenariats avec le gouvernement israélien et la Jerusalem Foundation), le festival Galway Film Fleadh (en s’associant avec Screen Ireland) et un laboratoire de coproduction Irlande-Canada (grâce au soutien de Screen Ireland et de l’ambassade canadienne). John Galway est également animateur du Producer’s Lab au Whistler Film Festival et siège au conseil d’administration du Canadian Film Fest et du Caribbean Tales Film Festival.

Les nominations aux prix Écrans canadiens 2022 seront annoncées le mardi 15 février 2022. Les détails supplémentaires sur les prix Écrans canadiens 2022 et sur la Semaine du Canada à l’écran 2022 seront annoncés dans les semaines à venir. Pour plus d’information, consultez academie.ca.


Les portraits des lauréat.e.s des Prix spéciaux sont téléchargeables ici.

À propos de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision est le plus grand organisme artistique professionnel à but non lucratif au Canada. Sa mission est de reconnaître, défendre et célébrer les talents canadiens dans les secteurs du cinéma, de la télévision et des médias numériques. L’Académie compte plus de 4 000 membres, qui incluent tant des vedettes et des professionnel.le.s de l’industrie que des artistes émergent.e.s et des étudiant.e.s. Elle met en place des programmes de perfectionnement professionnel et des occasions de réseautage, qui contribuent à la croissance de l’industrie, à l’inclusion et au mentorat.


L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision est fière de souligner l’appui de son premier partenaire, Téléfilm Canada, de ses partenaires platine, CBC et CTV, de son partenaire principal, Netflix, et de ses grands partenaires, le Fonds des médias du Canada, Cineplex et le Fonds Cogeco.


Pour de l’information sur les adhésions et la programmation, veuillez consulter academie.ca.

-30-

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision :

Site Web : academie.ca

Twitter : @AcademieCdn

Facebook : @AcademieCdn


Contact médias :

Natalie Grossi | ngrossi@academy.ca


Demandes médias au Québec

Lyne Dutremble | annexe média

lyne@annexe.media | 514 952-5047