Dévoilement des finalistes des prix Écrans canadiens: Le Québec est à l'honneur dans la catégorie meilleur court métrage de fiction!

Ayisha Issa, Marine Johnson, David La Haye, Laurence Leboeuf, et Claude Legault nommé.e.s pour un prix d’interprétation


Montréal, le 15 février 2022 – L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision dévoile aujourd’hui les finalistes des prix Écrans canadiens (Canadian Screen Awards) qui célèbrent depuis maintenant dix (10) ans la créativité et le talent des artistes et des artisan.e.s de partout au pays qui oeuvrent en cinéma, en télévision et en médias numériques. Les prix seront remis à l’occasion de la Semaine du Canada à l’écran qui se déroulera du 4 au 10 avril 2022.


En cinéma

Les longs métrages de fiction Scarborough (Compy Films) et Night Raiders (Alcina Pictures, Uno Bravo, Miss Conception Films / Whenua Films) obtiennent le plus grand nombre de nominations avec 11 mentions chacun, dont celle pour le prix du « Meilleur film | Best Motion Picture ». Également en lice pour ce prix sont les productions québécoises La Nuit des rois (Périphéria, Banshee Films, Wassakara Productions, Yennenga Production) ainsi que Les oiseaux ivres (micro_scope). Ce dernier est finaliste dans six (6) catégories, dont celles de « Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien | Performance by an Actor in a Supporting Role » pour Claude Legault et de « Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien | Performance by an Actress in a Supporting Role » pour Marine Johnson. Le comédien David La Haye est également nommé pour le prix de « Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien | Performance by an Actor in a Supporting Role » pour Confessions (Christal Films Productions), film cité à trois (3) reprises.


Le drame fantastique, L’arracheuse de temps (Attraction Images), se retrouve dans cinq (5) catégories, dont « Meilleure adaptation | Adapted Screenplay » (Fred Pellerin) et « Meilleurs costumes | Achievement in Costume Design » (Josée Castonguay), tandis que le drame d’époque Maria Chapdelaine (Item 7, Multipix) se démarque quatre (4) fois, notamment dans les catégories « Meilleure direction artistique/conception des décors | Achievement in Art Direction / Production Design » (Jean Babin) et « Meilleurs maquillages | Achievement in Make-Up » (Djina Caron). La comédie d’épouvante Brain Freeze (Palomar) repart avec trois (3) nominations, et la comédie à succès Au revoir le bonheur (Christal Films Productions) en récolte deux (2).


« Nous avons énormément de chance de pouvoir encore une fois célébrer les talents canadiens qui ont réussi à créer des œuvres exceptionnelles dans un contexte particulièrement difficile », a déclaré Beth Janson, chef de la direction à l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision. « Le mélange de créativité et de résilience dont font preuve les finalistes aux prix Écrans canadiens 2022 témoigne de la force des industries audiovisuelles canadiennes. Nous sommes ravi.e.s de leur rendre hommage. »

« Une fois de plus, la créativité et le talent des professionnel.le.s de l’industrie cinématographique du Québec brille et confirme que notre industrie est une force vive », affirme Mara Gourd-Mercado, directrice générale de l’Académie – section Québec. « Les prix Écrans canadiens (Canadian Screen Awards) sont une occasion de saluer le grand talent de nos artistes et de nos artisan.e.s qui ont fait preuve de ténacité et de détermination pour réaliser leurs projets, et nous sommes heureux de contribuer à leur rayonnement. »


Des talents québécois se distinguent alors que toutes les productions finalistes pour le prix du « Meilleur court métrage de fiction | Best Live Action Short Drama » sont d’ici. Elles sont : Fanmi (Sandrine Brodeur-Desrosiers, François Bonneau, Carmine Pierre-Dufour), Les filles ne marchent pas seules la nuit (Katerine Martineau, Guillaume Collin), In the Jam Jar (Etienne Hansez, Colin Nixon), Les Grandes Claques (Annie St-Pierre, Sarah Mannering, Fanny Drew) et Ousmane (Jorge Camarotti). Parmi les documentaires d’ici récoltant deux nominations, il y a Prière pour une mitaine perdue de Jean-François Lesage (dont « Meilleur long métrage documentaire Ted Rogers | Ted Rogers Best Feature Length Documentary ») ainsi que The Magnitude of All Things (dont « Meilleures images dans un long métrage documentaire | Best Cinematography in a Feature Length Documentary »).

En tout, 21 films québécois sont en nomination dans 27 catégories. Pour la liste complète des finalistes en cinéma, cliquez ici.


En télévision (productions anglophones seulement)

La comédie Sort Of (Sienna Films) domine avec pas moins de 13 nominations et quatre (4) productions se retrouvent ex-aequo pour la deuxième et la troisième place. Pretty Hard Cases (Cameron Pictures Inc.) et Wynonna Earp (SEVEN24 Films) sont nommées 11 fois, suivis de Coroner (Muse Entertainment) et Kim’s Convenience (Thunderbird Entertainment) qui ont chacune dix (10) chances de remporter un prix.

En nomination pour le prix « Best Drama Series » (meilleure série dramatique), et ce, pour une deuxième année consécutive, la série Transplant (Sphère Média) est citée cinq (5) fois y compris des mentions pour Laurence Leboeuf (« Best Lead Actress, Drama Series » (meilleure interprétation féminine) et Ayisha Issa (« Best Supporting Actress, Drama » (meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien)). L’animatrice Isabelle Racicot est finaliste pour le prix de « Best Host, Live Entertainment Special » (meilleure animation, spécial divertissement en direct) pour The 2021 Governor General’s Performing Arts Awards (Vérité Films).

Dans les catégories documentaires, Ghosts of Afghanistan (Galafilm Productions Inc.) obtient trois (3) nominations, dont le « Donald Brittain Award for Best Social/Political Documentary Program » (Prix Donald Brittain de la meilleure série documentaire : sociopolitique), tandis que Being Black in Halifax (ZaZa Productions) est finaliste pour « Best Documentary Program » (meilleure émission – documentaire) et The Last Walrus (Bunbury Films) concours pour le « Rob Stewart Award for Best Science or Nature Documentary Program or Series » (prix Rob Stewart de la meilleure émission documentaire : science ou nature).

La liste complète des nominations en télévision se trouve ici.


En médias numériques (productions anglophones seulement)

Felix & Paul Studios obtiennent une nomination dans la catégorie « Best Immersive Experience - Non-Fiction » (meilleure expérience immersive) pour Space Explorers: ISS Experience - Episode Two : ADVANCE, tandis que The Passengers (Couzin Films et Les Produits Frais) est cité pour « Best Immersive Experience - Fiction » (meilleure expérience immersive de fiction).


Un doublé québécois dans la catégorie « Best Video Game Narrative » (meilleure narration de jeu vidéo), alors que deux des quatre nominations reviennent à Echo Generation (Cococucumber Inc) et Rainbow Billy : The Curse of the Leviathan(ManaVoid Entertainment).


Consultez la liste des finalistes dans les catégories en médias numériques, ici.


Semaine du Canada à l’écran

Rappelons que les lauréat.e.s seront connu.e.s à l’occasion de la Semaine du Canada à l’écran qui se tiendra du 4 au 10 avril 2022. Neuf (9) remises de prix, diffusées en direct sur Academy.ca, ainsi que sur la page Twitter et la chaîne YouTube de l’Académie canadienne, célébreront les productions, les artistes et les artisan.e.s des industries du cinéma, de la télévision et des médias numériques. Pour clore les festivités, la cérémonie des prix Écrans canadiens sera diffusée sur les ondes de la CBC, et en ligne à CBC Gem, le dimanche 10 avril à 20 h.


Pour consulter l’horaire complet, visitez academie.ca/prixecranscanadiens.


À propos de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a pour mission de reconnaître et de promouvoir la créativité des artistes et des artisan.e.s de la télévision, du cinéma et des médias numériques de langue française auprès du public d’ici et d’ailleurs. Elle organise notamment les remises de prix Gémeaux, les prix Écrans canadiens, ainsi que des conférences et des ateliers.


L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision est fière de souligner l’appui de son partenaire média principal, CBC, de son premier partenaire, Téléfilm Canada, de son partenaire platine, CTV, de son partenaire principal, Netflix, et de ses grands partenaires, le Fonds des médias du Canada, Cineplex, le Fonds Cogeco et WarnerMedia Accès Canada.

Pour de l’information sur les adhésions et la programmation, veuillez consulter academie.ca.

- 30 -

Source :

Académie canadienne du cinéma et de la télévision

academie.ca


Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Site Web : academie.ca

Twitter : @AcademieCdn

Facebook : @AcademieCdn

Demandes médias au Québec

Lyne Dutremble | annexe média

lyne@annexe.media | 514 952-5047