top of page

 
Le spectacle Riopelle symphonique :
une plongée en musique et en images
dans l’œuvre de l’artiste

Crédit : Jean Paul Riopelle, Cap au nord, 1977

Huile sur toile / Oil on canvas, 200 x 301 cm. Collection - Huguette Vachon

© Succession Jean Paul Riopelle / SOCAN (2022)


Montréal, le 31 janvier 2023 – S’inscrivant dans les célébrations du centenaire de Jean Paul Riopelle, Riopelle symphonique est un concert multimédia qui invite le public à plonger au cœur de l’œuvre de l’artiste, au rythme d’une création musicale signée Serge Fiori et BlairThomson, interprétée par l’Orchestre symphonique de Montréal, les Chœurs des Petits Chanteurs de Laval et le chœur Temps Fort, sous la direction d’Adam Johnson. Près de 140 musiciens et choristes seront réunis sur les planches de la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal. Une expérience en cinq mouvements Présenté en première les 16, 17 et 18 février dans le cadre des festivités de Montréal en Lumière, le spectacle Riopelle symphonique conjugue composition musicale originale et incursion à travers des œuvres phares ayant jalonné le riche parcours de Riopelle. Tant la création musicale que l’environnement visuel font écho aux grandes périodes de la vie de l’artiste, des premières années montréalaises axées sur l’expérimentation au dernier chapitre de sa carrière, marqué par un retour aux sources, à L’Isle-aux-Grues, en passant par l’après-guerre en France, la rencontre avec les Autochtones et le contact avec le Grand Nord. Sous la direction artistique de Nicolas Lemieux, la conception visuelle et la mise en scène sont signées Marcella Grimaux (Noisy Head), Gabriel Poirier-Galarneau ayant dû se retirer pour des raisons personnelles après avoir passé les rênes du projet. Grâce à un ingénieux assemblage d’écrans à DEL de dimensions et de configurations diverses, qui évoquent les formats des toiles du maître, le public sera à la fois témoin et partie prenante du geste créateur de Riopelle et de son inépuisable capacité à se réinventer. Inspirées de l’œuvre de l’artiste et de sa fascination pour les oies sauvages, les tenues de scène ont été créées par la designer renommée Marie Saint Pierre, qui a bien connu Jean Paul Riopelle. Une plongée dans l’univers d’un créateur d’exception Riopelle symphonique est une expérience qui conjugue musique symphonique, arts visuels et arts vivants. « J’ai eu l’impression de transcrire un rêve dans lequel, comme un esprit, j’habitais l’esthétique inimitable de Riopelle et des fragments de la musique de Fiori, explique le compositeur et arrangeur Blair Thomson à propos de sa démarche. Les musiciens et les chanteurs sont donc pour moi des sculpteurs qui utilisent leur corps pour interpréter une musique qui évoque mon interprétation de ce rêve. » Le compositeur et arrangeur poursuit : « J’ai imaginé les mains de Riopelle dispersant la peinture avec des objets métalliques pour créer des lignes et des motifs, manipulant et tordant le métal et le bronze, et je n’ai donc pas pu m’empêcher de penser que les musiciens de l’orchestre étaient des sculpteurs, les mains bougeant à des vitesses simultanément différentes, faisant écho à l’intensité de l’art de Riopelle. » Selon Blair Thomson, l’auditoire sera partie prenante du processus de création de chaque mouvement : « J’espère que les personnes qui écouteront Riopelle symphonique éprouveront le sentiment d’émerveillement, de crainte, d’incertitude et de pureté d’expression que je ressens lorsque j’interagis avec l’œuvre de Riopelle, ajoute-t-il. Peut-être auront-elles une réaction viscérale à la musique, semblable à celle que je ressens en observant de près les peintures de Riopelle. » Outre l’instrumentation qu’on trouve habituellement dans un orchestre symphonique, on y entendra notamment un steel drum, des pierres frappées et des cordes entrelacées, en référence aux matières employées par Riopelle pour créer ses œuvres.

Riopelle symphonique Les 16, 17 et 18 février Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts Billetterie : placedesarts.com

Une deuxième série de spectacles suivra les 8 et 9 septembre 2023, à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec, cette fois avec la participation de l’Orchestre symphonique de Québec, sous la direction d’Adam Johnson, et les Chœurs des Petits Chanteurs de Laval.

  • Durée : 75 minutes (sans entracte)

  • Direction artistique : Nicolas Lemieux

  • Mise en scène : Marcella Grimaux (Noisy Head)

  • Création musicale : Blair Thomson et Serge Fiori

  • Orchestration et arrangements : Blair Thomson

  • Musiciens : Orchestre symphonique de Montréal

  • Direction d’orchestre : Adam Johnson

  • Chœurs : Chœur des Petits Chanteurs de Laval et chœur Temps Fort

  • Conception des costumes : Marie Saint Pierre

À propos de GSI Musique Fondée en 1983 et doyenne des maisons de disques québécoises, GSI Musique a acquis une expertise et un savoir-faire uniques en matière de conception et de production de grands spectacles événementiels et de projets multiplateformes. L’entreprise, qui a entre autres signé les succès Montréal symphonique, Bébé symphonique et Harmonium symphonique, est reconnue pour ses propositions à la fois audacieuses, innovatrices et rassembleuses qui conjuguent musique orchestrale, arts visuels et technologies, de façon à faire vivre des expériences immersives à un public de tous âges. gsimusique.com



Source : GSI Musique Médias : Marie-Noël Phaneuf, annexe | marienoel@annexe.media | 514 553-2570


 


Comments


bottom of page