UNE CHANSON À L’ÉCOLE


Les doigts en cœur en langue des signes québécoise (LSQ)

L’inclusion au cœur de notre mission


Montréal, le 25 août 2022 – Pour la toute première fois, la Chanson à l’école est traduite en langue des signes québécoise (LSQ). Grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et en partenariat avec La Fabrique culturelle de Télé-Québec, une nouvelle version de la capsule présentant la chanson originale Les doigts en cœur de Louis-Jean Cormier, qu’il a enregistrée avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Rafael Payare, est à la disposition des participants. C’est donc en musique et en signes que les jeunes du Québec et de la francophonie donneront le coup d’envoi des 26es Journées de la culture !


Signée par l’enseignante Julie Laroche, la traduction en LSQ de la vidéo originale de La Fabrique culturelle répond à une demande d’élèves et d’enseignants de l’école Gadbois (Centre de services scolaire de Montréal) désireux d’ouvrir l’activité Une chanson à l’école au plus grand nombre. « À la rentrée, écrivaient-ils, nous aimerions qu’entendants et malentendants puissent se réunir et chanter/signer ensemble la chanson [afin de] faire un pas vers une culture accessible à TOUS. » C’est maintenant chose faite ! En partenariat avec La Fabrique culturelle, cette nouvelle version de la capsule est à la disposition de tous les participants inscrits à l’activité.

Visionner la capsule : lafabriqueculturelle.tv



Dans ce même esprit, une présentation de l’école Gadbois, une activité autour de la LSQ et des suggestions de lecture ont été intégrées au guide pédagogique afin de sensibiliser les élèves à cette réalité vécue par des centaines, voire des milliers d’enfants du Québec et du Canada.

Il est amusant de noter que le titre de la chanson, Les doigts en cœur, qui évoque un autre type de langage manuel, n’avait pas encore été dévoilé au moment où cette demande a été faite. Avouons que le hasard fait vraiment bien les choses !

Une école pas comme les autres

Depuis 1981, l’école Gadbois offre un enseignement préscolaire et primaire aux élèves sourds de Montréal et des régions avoisinantes. Par son mandat suprarégional, elle accueille des enfants d’une quinzaine de centres de services scolaires qui reçoivent un enseignement en LSQ et en français. Un volet alternatif a été instauré en 2016, une cohabitation qui permet aux élèves inscrits de s’ouvrir à une nouvelle langue et une nouvelle culture, et à tous les jeunes d’acquérir des habiletés assurant leur épanouissement cognitif, affectif, social et physique.

« L’école Gadbois est très heureuse de la réponse favorable accordée à sa demande de traduire en LSQ la Chanson à l’école. L’ouverture et l’inclusion sont des valeurs que nous prônons à longueur d’année, tant au volet sourd qu’au volet alternatif, dans notre établissement. Notre personnel souhaite que des actions puissent concrétiser ces valeurs dans la société québécoise tous les jours. Que les élèves puissent signer/chanter ensemble Les doigts en cœur, c’est un pas dans la bonne direction et une excellente initiative pour rendre la culture accessible à tous. Que ce soit par les mains ou par la voix, les élèves et le personnel y mettront assurément tout leur cœur ! »

Josée Favreau, directrice, école Gadbois


« L’organisme Culture pour tous, qui chapeaute le projet Une chanson à l’école, porte très bien son nom : la culture est vraiment pour toutes et tous, même la musique pour ceux qui ne peuvent pas l’entendre. Qu’une de mes chansons soit traduite en langue des signes, c’est vraiment une première pour moi, et ça me remplit d’un bonheur immense. Merci pour ça, les ami.e.s. »

Louis-Jean Cormier

« Lorsque nous avons pris connaissance de la touchante vidéo des élèves et enseignants de l’école Gadbois, nous avons été unanimes : quelle belle idée ! Merci aux initiateurs de cette demande ainsi qu’au gouvernement du Québec et à La Fabrique culturelle de Télé-Québec, qui ont rendu la chose possible. Grâce à ce travail d’équipe, Culture pour tous pourra continuer à proposer des actions rassembleuses et inclusives pour faire briller la culture d’ici, notre culture. »

Michel Vallée, président-directeur général, Culture pour tous


Les enseignants, spécialistes et autres intervenants du primaire et du secondaire sont invités à participer en grand nombre à Une chanson à l’école. L’inscription donne accès aux versions instrumentale et chantée de la chanson enregistrée par Louis-Jean Cormier et l’OSM, à plusieurs partitions (dont la partition d’orchestre), aux tutoriels de la chorégraphie originale de la compagnie PPS Danse et à un riche guide pédagogique.


Une chanson à l’école est réalisée grâce au soutien financier du gouvernement du Québec, avec l’appui de la Centrale des syndicats du Québec et en collaboration avec La Fabrique culturelle de Télé-Québec. Merci à nos partenaires de diffusion : l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF), la Fédération des Associations de Musiciens Éducateurs du Québec (FAMEQ), la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (CTF-FCE), la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) et la Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF).

À propos du volet scolaire des Journées de la culture

Depuis 2016, le volet scolaire des Journées de la culture propose aux enseignantes et enseignants du Québec et de la francophonie deux projets clés en mains permettant aux jeunes de célébrer les arts et la culture en mots et en musique. Une chanson à l'école et J’aime les mots stimulent la créativité des jeunes, mais aussi leur fierté de communiquer, ensemble, en français. Marrainée cette année par Léane Labrèche-Dor, J’aime les mots les invite à s’exprimer par la création de mèmes à partir d’images tirées des collections de 10 institutions culturelles du Québec et du Canada.


Les inscriptions aux deux activités se poursuivent dans le site des Journées de la culture :

  • Une chanson à l'école : journeesdelaculture.qc.ca/une-chanson-a-lecole-2022

  • J’aime les mots : https://www.journeesdelaculture.qc.ca/jaime-les-mots-2022



À propos des Journées de la culture

Chaque année, le dernier vendredi de septembre et les deux jours suivants, les arts et la culture sont au cœur d’une grande fête populaire se déroulant d’un bout à l’autre du Québec : les Journées de la culture. Ateliers, démonstrations, parcours et prestations en tous genres composent la programmation de l’événement. De tous les âges et tous les styles, de tous les milieux et dans toutes les régions, tout le monde est invité à entrer dans les coulisses de la création en participant à des centaines d’activités gratuites, toutes disciplines confondues.


À propos de Culture pour tous

Les Journées de la culture sont orchestrées par Culture pour tous, organisme qui s’est donné pour mission de déployer des stratégies et des actions inspirantes et inclusives visant à faire connaître et aimer la culture, facteur essentiel d’épanouissement et de santé des communautés, et de susciter et développer l’engagement des organisations et des citoyens envers et avec la culture pour façonner ensemble notre culture collective. culturepourtous.ca


journeesdelaculture.qc.ca

-30-

Source : Culture pour tous

Médias :

Marie-Noël Phaneuf, annexe

514 553-2570 / marienoel@annexe.media